Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie est devenue très populaire depuis quelques années. Elle est à la fois une monnaie virtuelle cryptée et un système de paiement. Mais, peu de consommateurs comprennent le concept. Le bitcoin fait partie des plus connus, mais il y en a d’autres comme le Dash ou le Litecoin. Que faut-il savoir sur la monnaie 2.0 ?

Sommaire


  1. Retour sur l’origine de la cryptomonnaie
  2. Une monnaie virtuelle
  3. Une monnaie non contrôlée par le gouvernement et les banques


La cryptomonnaie est devenue très populaire depuis quelques années. Elle est à la fois une monnaie virtuelle cryptée et un système de paiement. Mais, peu de consommateurs comprennent le concept. Le bitcoin fait partie des plus connus, mais il y en a d’autres comme le Dash ou le Litecoin. Que faut-il savoir sur la monnaie 2.0 ?

Retour sur l’origine de la cryptomonnaie

La cryptomonnaie a fait son apparition en 2009. Cette année-là, Satoshi Nakamoto a créé le bitcoin , la toute première cryptomonnaie . Ce dernier se serait lancé dans cette aventure afin de prouver qu’il était possible d’échanger de l’argent gratuitement et de façon sécurisée sans l’intervention des établissements bancaires. C’est la raison pour laquelle les banques ne semblent pas tout à fait ravies de l’existence des cryptomonnaies, notamment le bitcoin

Quoi qu’il en soit, celles-ci ont pris de la place sur les marchés financiers même si leur intérêt reste encore flou pour la majorité. Quand la première monnaie virtuelle a fait son apparition, rares sont les internautes qui se sont intéressés à celle-ci. Et la technologie pourtant innovante du blockchain n’a pas réussi non plus à attirer l’attention du grand public. Mais au fil du temps, elle a gagné plus de place dans le quotidien des internautes. Quelques milliers de personnes ont donc commencé à miner la cryptomonnaie .

Une monnaie virtuelle

100 % virtuelle, la cryptomonnaie est dépourvue de forme physique. Cette monnaie cryptée a été générée par des mineurs par le biais d’un logiciel open source. Généralement, seules les internautes détenant le code de décryptage peuvent l’utiliser. Mais puisque c’est une monnaie, elle peut servir à toutes les transactions financières comme les achats ou encore les virements.

Il existe également des plateformes d’échange où l’on peut troquer les biens, les services ou même de l’argent en fonction des besoins de chacun. Ce qui différencie surtout la cryptomonnaie des monnaies traditionnelles, c’est qu’elle permet d’effectuer les échanges avec des frais très réduits dans le plus court délai possible. Outre ces avantages, les utilisateurs restent anonymes dans toutes les transactions qu’ils effectuent et cela rend la monnaie virtuelle encore plus intéressante.

Une monnaie non contrôlée par le gouvernement et les banques

La cryptomonnaie a l’avantage d’échapper à tout contrôle du gouvernement ainsi que des établissements bancaires. En effet, les informations sur toutes les transactions effectuées sont sécurisées et inaccessibles aux tiers, car elles sont stockées sur le blockchain. Celui-ci constitue un réseau décentralisé qui joue à peu près les mêmes rôles que la banque centrale. Il peut être utilisé par tout le monde à condition de se connecter sur Internet.

Le blockchain constitue un gigantesque registre où sont inscrites toutes les transactions de monnaie virtuelle avec tous les détails : montant, adresse de celui qui l’émet, empreinte cryptographique... D’autres, notamment le Dash, sont cependant intraçables. Le fonctionnement de ce blockchain favorise la grande fiabilité de stockage des cryptomonnaies. Il est tout simplement impossible de les falsifier ni de les tracer. 

Les internautes qui souhaitent se lancer dans le minage des cryptomonnaies doivent faire attention. On en recense aujourd’hui plus de 2 000 dans le monde, mais la plupart sont irréelles et ont tendance à désintéresser très rapidement les consommateurs.

Autres articles